lundi 10 septembre 2012

Le ministère de la Culture et de la Communication enrichit les collections publiques d'un Maurice Boitel

La commission réunie par la direction générale des Patrimoines vient d'accepter la donation d'un tableau de Maurice Boitel par M. Yves Thomas, offert au musée de Nuits-Saint-Georges (musée de France à l'occasion de l'exposition de cinquante oeuvres du peintre au musée de mai à novembre 2011.

 Il s'agit d'un tableau acheté fin 1945 par son père, Charles Thomas. Ce tableau a été réalisé l'été de la même année. C'est l'époque où Maurice Boitel était massier dans l'atelier d'Eugène Narbonne à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts (Paris).

Ce tableau constitue un témoignage intéressant de l'évolution du peintre dont le style a complètement changé lors de son séjour en Algérie (1947-48). Rappelons que monsieur et madame Yves Thomas ont déjà  offert en février 2011 le nouveau bourdon appelé "Marie-Hélène", de l'église Saint-Denis de Nuits-Saint-Georges.

Le conseil de Paris vote l'attribution du nom de Maurice Boitel à un espace public de la capitale

Le 2 juillet 2012, le conseil municipal du douzième arrondissement de Paris a émis le voeu qu'un espace public prenne le nom de Maurice Boitel, voeu entériné dans les jours suivant par un vote du conseil de Paris.
Une rue, une allée, un établissement public vont ainsi bientôt porter le nom du peintre.
De plus, il est prévu qu'une plaque commémorative sera apposée sur l'immeuble de la Ville de Paris où Maurice Boitel a habité soixante ans.

Deux conseillers municipaux du douzième arrondissement dont l'un est aussi conseiller de Paris, particulièrement impliqués dans ce projet, ont rendu visite à Marie-Lucie Boitel, veuve de Maurice Boitel et mère de ses fils, pour étudier davantage encore  l'oeuvre de l'artiste. Sur les photographies, on peut voir l'historien Alexis Corbière et la biologiste Catherine Baratti-Elbaz, responsable pédagogique du service des études à l'Ecole Normale Supérieure (www.baratti-paris12.com/), tous deux membres de la majorité municipale.
Catherine Baratti-Elbaz et Dominique Paul Boitel dans l'atelier de Maurice Boitel

samedi 11 août 2012

Encore un faux Maurice Boitel sur ebay

Une feuille comportant plusieurs études de figure de bébé sur papier à l'encre de Chine attribuées à Maurice Boitel par le vendeur, vient d'être mise en vente sur ebay. Le vendeur l'aurait achetée aux puces de Vanves. Ni la signature à l'encre de Chine ni celle au crayon en bas à droite, toutes les deux différentes,  ne correspondent aux signatures successives et encore moins à l'écriture de Maurice Boitel.

Maurice Boitel n'a jamais utilisé cette technique de dessin non plus.

Enfin, ce dessin n'apparaît nulle part dans le carnet des ventes de Maurice Boitel ni parmi les photographies qu'il a fait réaliser de toutes les oeuvres qu'il a vendues.
Ce n'est pas le premier faux attribué à  Maurice Boitel mis en vente (voir précédent article). Un peintre roumain qui avait réalisé et mis en vente une interprétation à l'huile sur toile d'après une oeuvre de Maurice Boitel vendue au Japon, a effectué une rectification en ajoutant "d'après" devant la signature. Il a ensuite indemnisé les ayants-droit par une traduction (voir traduction de l'article "Maurice Boitel" en roumain sur Wikipedia)..

Conclusion: si vous voulez acheter un vrai tableau de Maurice Boitel, mieux vaut aller chez un commissaire-priseur.

jeudi 31 mai 2012

Vous trouverez ci-dessus la photographie d'un tableau de Maurice Boitel mis en vente aux enchères publiques le 3 juin 2012. Vous pouvez proposer une enchère par mail deux jours avant la vente à l'adresse email suivante: frederic.laurent@sgl-encheres.com .
Voici le numéro du lot, le titre donné par ce commissaire priseur et les dimensions.
Description : n° 133 - Maurice BOITEL (1919 -2007) ROUTE DE VILLAGE 1952. Huile sur panneau signé et daté en bas à gauche. 16,5 x 21,5 cm.

Date : 03/06/12Code postal : 78100
Ville : Saint-Germain-en-Laye
Etude : SVV ALAIN SCHMITZ - FREDERIC LAURENT
Le tableau figure dans le carnet n°1 des ventes de l'artiste p.12, sous le titre: "la pluie derrière la fenêtre rue Jules Lemaître" (à Paris 12e) et vendu en 1952 à la Galerie Le Chapelain, rue du Fbg. Saint-Honoré à Paris 8e.
Comme le tableau est encadré, la signature et la date sont en partie cachées par le liseré du cadre

jeudi 3 mai 2012

En vente sur ebay, un tableau faussement attribué à Maurice Boitel

Ce matin, le 3 mai 2012, vient d'apparaître sur le site de vente aux enchères en ligne Ebay un tableau orientaliste signé Boitel et faussement attribué à Maurice Boitel par le vendeur. Le tableau ne figure du reste pas sur le registre des ventes, cessions et dons tenus à jour pendant toute la carrière de Maurice Boitel.

Il ne s'agit pas d'un faux puisque ni la signature ni le style ne correspondent à ceux de Maurice Boitel. L'homonyme a signé Boitel tout court.  Le vendeur ainsi que le site Ebay ont été prévenus de cette erreur, mais, à l'heure où sont écrites ces lignes, elle n'a pas encore été rectifiée.

A 11h20, ce même jour,  le vendeur vient de nous avertir qu'il avait retiré le tableau de la vente.
Ceci prouve que la meilleure solution pour les vendeurs de tableaux de Maurice Boitel ou éventuellement d'autres peintres de sa génération, reste de prendre contact avec ce site ou l'email friends@mauriceboitel.com pour les authentifier.

mercredi 28 mars 2012

Tableau de Maurice Boitel vendu aux Etats-Unis en 2012

Pour être informé des ventes aux enchères de tableaux de Maurice Boitel en Europe (France, Belgique, Grande-Bretagne, Suisse, Allemagne, Tchécoslovaquie, Espagne etc),  il suffit de s'inscrire gratuitement sur le site "Alerte interenchères" auquel la plupart des commissaires priseurs sont abonnés. C'est essentiellement grâce à ce site que nous pouvons vous informer des ventes aux enchères de tableaux de Maurice Boitel.

En revanche, pour être informés des ventes de tableaux de Maurice Boitel qui ont lieu aux  Etats-Unis d'Amérique, nous venons de découvrir le site suivant sur lequel vous pouvez vous inscrire : http://www.liveauctioneers.com/item/10568399
Voici un tableau de Maurice Boitel vendu le 1er janvier 2012 aux Etats-Unis dans la maison de vente aux enchères (Auction house) Braswell Galleries, New England's Premier auction Gallery  1, Muller avenue, Norwalk CT 06854:
Huile sur toile, signé à gauche, format carré (40x40 ) : "lady in blue reading on a mediterranean harbour terrace" titré "la lecture à Cadaqués Espagne" et daté de 1962. Il s'agit d'un tableau acheté en 1965 par une habitante de New-York.
Mise à Prix : $ 400
Vendu : $ 4 000.

Etant donné que les frais de vente sont beaucoup moins élevés aux Etats-Unis qu'en France, il est plus profitable au vendeur aussi bien qu'à l'acquéreur d'effectuer la transaction aux Etats-Unis plutôt qu'en France, même en comptant les frais d'expédition.

vendredi 17 février 2012

Le numéro 10 266: La Ville de Paris récupère "Neige à Saint-Mandé"


En 1956, un tableau de Maurice Boitel, "Neige à Saint-Mandé", avait été exposé à la galerie Suillerot rue d'Argenson à Paris, puis au salon "Comparaisons" où un jury, présidé par le directeur des Affaires culturelles de la Ville de Paris, lui avait attribué le Grand Prix de Saint-Affrique. Le tableau avait été acheté par la préfecture de la Seine pour les collections de la Ville de Paris et était devenu ainsi propriété inaliénable de ce qui allait devenir le FMAC ( fonds municipal d'art contemporain), sous le numéro 10 266.

En décembre 2011, malgré l'estampillage noir indélébile sur la toile au dos du tableau, celui-ci  se retrouvait sur le site de vente aux enchères Ebay, proposé par un recéleur du XVIe arrondissement de Paris.
La brigade des enquêtes d'initiative de l'arrondissement est habilement intervenue pour récupérer le tableau et le rendre à son légitime propriétaire, la Ville de Paris.

Ceci a été l'occasion pour les médias d'attirer l'attention sur les "disparitions" d'oeuvres d'art dans les collections publiques.
Il existe d'autres tableaux inaliénables de Maurice Boitel dans les collections de la Ville de Paris et de l'Etat.






video